Ce que je préfère au Québec par rapport à la France

preferequebec

Ce que je préfère au Québec par rapport à la France

Après un an passé au Canada, me voici de retour en France. J’ai retrouvé ma baguette de pain adorée, mon fromage blanc, ma famille et mes amis (accessoirement). Si un départ n’est jamais quelque chose de facile, je me suis rendue compte à quel point c’était la même chose pour le retour. Je ne sais pas si je suis rentrée « définitivement ». Si j’envisage un retour au Canada ou pas… Je sais seulement que j’ai pris goût aux voyages, et que j’aimerai visiter un peu davantage l’Europe. Je rentre en Master à la rentrée, je profiterai alors certainement de mes petites vacances scolaires durant l’année pour découvrir encore de nouvelles choses. En attendant, je vais continuer ce blog en vous faisant partager mes dernières photos de Montréal, Québec et compagnie. Vu la taille de mon dossier, je pense qu’on a de quoi tenir jusqu’en 2015. J’aimerai aussi vous parlez des petites choses que j’ai aimé au Québec… Et des choses que j’ai moins aimé ! On commence donc avec cette liste sur ce que j’ai préféré là-bas. Attention, ceci n’est pas une vision « bisounours ». Même si on vit une période « lune de miel » dans l’expatriation, je pense avoir un regard assez objectif maintenant. Pas seulement par rapport à mon vécu, mais aussi en parlant avec des personnes rencontrées à Montréal, avec des parcours différents du mien. J’aime le Canada autant que la France, sans pour autant idéaliser le pays :-)

1. La Douceur de Vivre 

Je pense que c’est une impression que l’on peut avoir immédiatement lorsque l’on débarque au Québec. Malgré que Montréal soit une métropole, j’ai vraiment eu le sentiment que les habitants prenaient réellement le temps de vivre. La vie quotidienne y est très agréable.


2. La Gentillesse des Gens 

Attention, ce point là peut vite se transformer en cliché ! Je rassure l’opinion publique : il y a des cons partout. Et des cons au Canada, il y en a aussi. Nous voilà rassurés. N’empêche, il existe là bas une bienveillance ambiante. Une sorte de politesse extrême, je trouve. Un québécois vous parlera volontiers dans la rue, vous racontera même parfois des choses assez « personnelles ». Vous serez surpris de la facilité que vous aurez à démarrer une conversation avec un parfait étranger. Mais attention : ce rapprochement ne signifie pas que vous venez de vous faire un ami. Pas du tout. C’est assez surprenant en tant que français. Surtout lorsque l’on croise cette même personne une semaine plus tard, et que vous aurez simplement droit à un petit sourire en guise de bonjour :-) Je trouve cette illustration très parlante, nous sommes vraiment assez contraires sur ce point. Alors qu’un français est plutôt « froid » au premier abord, mais peu tout de même très facilement se lier avec une personne (pour peu qu’on lui parle suffisamment longtemps), pour le québécois, c’est plutôt le contraire !


3. La Sécurité

C’est bien simple, je ne me suis jamais sentie autant en sécurité qu’au Québec. Pas peur de prendre le métro seule la nuit. De sortir dans les rues tard le soir pour aller en club avec les copines. J’ai même perdu le réflexe de barricader mon sac à main lorsque je me promène en ville, c’est dire ! Après, il faut évidemment faire attention, ne pas provoquer etc. Mais sincèrement, cette sensation de sécurité fait un bien fou, surtout pour la cause féminine ! Quel délicat sentiment d’avoir l’impression de ne pas être un bout de viande sur talons hauts.


4. L’Optimisme 

D’une façon générale, je me suis sentie beaucoup plus optimiste au Québec qu’en France. Avoir la douce illusion que tout ira bien… Même si au final ce n’est pas toujours le cas, on est d’accord. Je pense que c’est à mettre sur le dos de « cette douceur de vivre » ambiante. Et puis, peut être aussi sur le fait que n’ayant pas eut la télévision là bas, le martèlement médiatique sur les aspects les plus négatifs de notre existence, ne me parvenait qu’en un bourdonnement insignifiant.


5. Les… BURGERS

Vu les burgers de folie que j’ai mangé là bas, autant vous dire que je boycott Macdo sévèrement depuis mon retour. Même pas en rêve je re-mangerai un big mac un jour ! (dit-elle). Plus sérieusement, les burgers de fast food canadiens et américains sont la plupart du temps délicieux. Et quand on tape dans du plus haut de gamme, laisse tomber comment ça goûte l’ambroisie dans ta bouche. Mes fast food préférés ? Allez : A&W, Wendy’s, et Frite Alors !


6. Les Rabais (soldes) 

Peut importe le type de magasin (alimentaire, vêtements, restaurants aussi…), vous avez toujours une partie où il y a des rabais, donc des soldes. En permanence. Du coup, assez rapidement, vous risquez de traquer un peu les « spéciaux » comme on dit. Et prendre le réflexe de repérer quelque chose en boutique, et de vous dire « Ok, dans quinze jours je reviens, et peut qu’il sera à -50% » (véridique, testé et approuvé chez Urban Outfitters, je n’ai pratiquement jamais rien acheté là bas au tarif de base).


7. Le Prix des Loyers

J’imagine qu’en venant de Paris, la comparaison peut être encore plus hallucinante. Mais même en étant originaire de Bordeaux, je n’ai pu que constater combien les prix pratiqués sont beaucoup plus raisonnables qu’en France. Tout dépend du quartier, certes, mais tout de même. Et ne parlons même pas des facilités déconcertantes pour louer un bien ! (Stéphane Plaza, sors de ce corps !).


8. Les Français qui habitent au Québec ;-)

Et oui, même si les québécois sont adorables, mes plus belles rencontres au Québec sont… françaises ! Avec pour point commun d’être loin de chez soi, déraciné en quelque sorte, il est facile de se lier d’amitié. Et ce rapprochement est totalement nécessaire. On s’y construit une petite famille quelque part… C’est ce qui nous fait tenir. Et c’est aussi un de mes plus beaux souvenirs du Québéc :-)


9. La Proximité des États-Unis

Un coup de tête, et hop à New York ! Bon, ok, j’exagère. N’empêche que c’est easy de frimer avec ça :-) J’en perds mon français, omaygad !



Expatrié(e) au Québec (ou anywhere) ? Vos impressions ?Et les autres, au fond de la salle, vous en pensez quoi ?

51 Comments
  • ta3mam

    24 juillet 2013 at 8:48 Répondre

    Au fond de la salle, j’en pense que ça doit quand même te faire bizarre d’être rentrée :-/ (pour les burgers, je compatiiiiiis à fond !)

    • Elsa ❤

      24 juillet 2013 at 5:55 Répondre

      Oui plutôt… Mais bon, ça fait déjà plus d’un mois que je suis rentrée :-) Je crois que c’est ok maintenant, j’ai retrouvé mes repères à la française !

  • Fay

    24 juillet 2013 at 9:27 Répondre

    Effectivement la photo est vraiment sublime ! Je ne suis jamais allée au Canada, et j’avoue que tu me donnes envie !

    • Elsa ❤

      24 juillet 2013 at 5:57 Répondre

      Un petit voyage à Montréal l’été, pour le temps des festivals… Ou pour Noël histoire de connaître un « vrai » hiver sous la neige… Voilà ce que je conseille !

  • Farfadette

    24 juillet 2013 at 9:34 Répondre

    Pour nous qui attendons encore une réponse pour Toronto ou Vancouver (ca commence à faire long) il me tarde de vivre ce genre d’expérience et c’est bon d’avoir des retours !

    Pour les apparts, quand on a regardé avec le chéri, c’est a peu pres le meme prix que sur paris mais quand on voit comment ils sont et bien ils sont mieux au Canada ! La plupart que nous avons vu sont équipés (a paris cela reste rare encore), ont une bonne superficie et généralement pour Toronto, ont une salle de sport comprise ! Et surtout tellement facile d’en avoir un en une semaine ou 2 !

    Donc j’espère que si on débarque tout se passera bien ! Ya juste l’anglais qui va etre dur mais apparemment ils sont sympathiques sur ce point ^^

    • Elsa ❤

      24 juillet 2013 at 5:58 Répondre

      Le rapport qualité/prix des appartements ici est vraiment intéressant (en général, on peut aussi tomber sur des trucs horribles :-) ). En tout cas je te souhaite plein de courage dans ton attente, et une super expérience !!

  • xMeule Blog

    24 juillet 2013 at 10:33 Répondre

    J’aimerais tellement m’y rendre *-* !!!

  • Ann

    24 juillet 2013 at 10:49 Répondre

    Je viens de rentrer aussi de 14 mois au Canada. Je ne suis restée qu’un mois au Québec, j’ai surtout habité à l’ouest et dans le Yukon mais ce que tu dis est très vrai. Depuis un mois que je suis en France, je crois que ce qu’il me manque le plus c’est la douceur de vivre, des relations entre les personnes apaisées et l’optimisme :)
    Comme tu les dis très bien, le Canada n’est pas tout rose, on pourrait parler du rejet ambiant des Autochtones par exemple, toujours est-il qu’en France, je me sens vraiment smooth maintenant et c’est bien ;)

    • Elsa ❤

      24 juillet 2013 at 6:01 Répondre

      Ca me rassure beaucoup de savoir que l’on est plusieurs à ressentir la même chose… Personnellement je veux à tout prix garder cet optimisme, et la manière de vivre à la québécoise, ici en France :-) Et je suis bien d’accord lorsque tu dis que ce n’est pas tout rose… J’ai tellement envie de faire un article là dessus aussi, parce que quand on entend les pures conneries sur « l’eldorado canadien » en France, ça me fait peur o_o

  • Isabella SoOhCliche

    24 juillet 2013 at 12:06 Répondre

    Voilà qui m’a confortée dans mes rêves de Québec ! Si seulement mon chéri ne trouvait pas qu’il y fait trop froid !!!

    • Elsa ❤

      24 juillet 2013 at 6:03 Répondre

      Effectivement, je pense qu’il faut vraiment avoir envie de s’expatrier, et surtout d’être super préparés avant de partir :-) Sinon gare à la déprime pendant le long hiver québécois !

  • Charlotte L

    24 juillet 2013 at 12:40 Répondre

    j’ai été un an aux USA et je reconnais complétement ce que tu dis sur la gentillesse des gens mais sur ce lien bcp plus superficiel que ce qu’on construit en france.

    • Elsa ❤

      24 juillet 2013 at 6:33 Répondre

      Ah, c’est certain qu’avec ces voyages on en apprend beaucoup sur les relations humaines :-) Je pense que cette « superficialité » peut être très mal vécue parfois, surtout quand on arrive seul(e) dans un pays comme celui-là. Avoir l’impression d’avoir des gens sur qui compter, alors qu’en fait c’était de la pure politesse… ^^’

  • Sylvie

    24 juillet 2013 at 12:43 Répondre

    Je n’y ai pas vécu mais en y passant juste des vacances, j’ai été frappé par la gentillesse des gens et la douceur de vivre !
    Mon fils part étudier à l’UQAM à Montréal le mois prochain. Des idées pour trouver une collocation ? Des conseils pour le ou les quartiers à habiter (ou à éviter) ?

    • Elsa ❤

      24 juillet 2013 at 6:35 Répondre

      Hello :-)

      Alors pour la collocation, je conseille Kijiji, annonce sur les réseaux sociaux, amis d’amis aussi, ça marche pas mal ! Mais n’ayant pas eut à chercher de collocation, je crois que je suis pas au top ! Je te conseille mes articles sur mes guides de Montréal : http://somewherewithlove.blogspot.fr/search?q=guide+montr%C3%A9al :-) Bisous et bon courage pour ton fils !

  • Lisa

    24 juillet 2013 at 3:49 Répondre

    Je te souhaite un bon retour en France :)

  • Lili

    24 juillet 2013 at 5:41 Répondre

    Je ne peux qu’être d’accord avec tes propos !
    Une mention bien spéciale pour la douceur de vivre d’ici…
    J’y ajouterai la simplicité des démarches administratives (je ne parle pas des visas hein!)
    Mais un point négatif : on a beau être prêt de New York, on est loin de tout et tout est cher… on ne peut pas faire de week-end dans une autre ville à 1/2h d’avion… sauf New York et Boston… Snif

    • Elsa ❤

      24 juillet 2013 at 6:45 Répondre

      C’est vrai que heureusement que Montréal est une ville très appréciable car difficile de faire des pauses ailleurs :-)

  • amelie LAROUX

    24 juillet 2013 at 6:02 Répondre

    haannn non je t’ai mis un énome commentaire & je crois qu’il ne s’est pas affiché .. #deg

    • Elsa ❤

      24 juillet 2013 at 6:45 Répondre

      Arf oui, bravo Blogger ! Bisous <3

    • amelie LAROUX

      25 juillet 2013 at 6:32 Répondre

      en gros j’avais un peu raconter ma vie par rapport à ton sentiment de retour mais passons :)
      je te demandais surtout s’il y avais du travail la bas restauration et paysagiste / jardinier ?
      et a combien revenais les loyers aussi pour dire d’avoir une idée
      et aussi :) s’il y avais des aides pour les étudiants qui voulaient aller la-bas faire un semestre :)

    • Elsa ❤

      25 juillet 2013 at 6:50 Répondre

      Alors pour le boulot : Étant donné qu’il ne s’agit pas de mes domaines, je pourrai pas te dire… Le plus simple pour vérifier c’est d’aller voir les offres d’emplois (indeed.ca par exemple)

      Pour les loyers : tout dépend du quartier, du standing, etc… Mais personnellement je payais 650$ pour 50 m2 avec une chambre (480€) TOUT compris (chauffage, eau, électricité).

      Pour les aides : oui, il existe des aides. Tu as des aides venant de ta région (parfois, pour l’Aquitaine c’est le cas ;-) ) mais aussi au niveau national. En étant en échange avec ton université, hein. Parce que en allant faire un semestre là-bas comme ça, oublis, il faudra payer tes frais de scolarité.

      Bises :-)

    • amelie LAROUX

      26 juillet 2013 at 4:56 Répondre

      non çà vas çà serai dans le cadre de l’école, ils sont partenaires donc je paye mon année en France et c’est tout (heureusement quand je vois le prix des écoles étrangères :O)
      Pour le loyer c’est cool, j’imaginais Montréal assez cher .. ici à Lille 43mètres carré de paye 738euros (sans l’électricité évidemment -_-)
      Merci en tout cas :)
      bisous

  • Curiosités à NY

    24 juillet 2013 at 7:45 Répondre

    Je partage pas mal de ces points avec toi! Les américains et les quebequois doivent avoir quelques points communs! Evidemment à New york, pour ce qui est de la douceur de vivre et du prix des loyers, on repassera!! Mais pour la bienveillance, l’optimisme et la sécurité, c’est pareil!
    Bon retour à toi et continue à nous faire rêver avec tes beaux billets!

    • Elsa ❤

      25 juillet 2013 at 1:26 Répondre

      Même si ce sujet est un petit peu « tabou », je trouve que les québécois ont pas mal de points communs avec les américains :-) Bien plus qu’avec les français, pour le coup, on ne partage que la langue (et encore :-) )

  • Carlota

    25 juillet 2013 at 8:54 Répondre

    C’est marrant car tout les points que tu énonces (à part celui pour New-York) sont les mêmes que j’ai ressenti quand j’ai fait mon Erasmus à Cardiff ;) à croire que la France est vraiment à part ;) Bon courage pour le retour car ce n’est pas forcément facile …

    • Elsa ❤

      25 juillet 2013 at 1:29 Répondre

      Et oui, la France est un pays bien particulier :-) Même si certains aspects de mon pays me débectent (j’avais par exemple une furieuse envie de me cacher lors des manifs’ pour tous…), je suis réellement heureuse d’être rentrée. Quelque part, je ne me suis jamais sentie autant française qu’en étant à des milliers de kilomètres de chez moi :-)

  • Caroline

    25 juillet 2013 at 1:28 Répondre

    C’est un superbe article, et c’est pour toutes ces raisons que nous voulons partir vivre à Québec ! Ce ne sera pas pour tout de suite, mais dès que nous aurons l’opportunité professionnelle de partir dans la belle province, nous décollerons vers le Canada.

    Bon retour, et de beaux voyages,

    Caroline

    • Elsa ❤

      25 juillet 2013 at 1:31 Répondre

      Et oui, ces quelques aspects de la vie québécoise peuvent donner envie :-) Malheureusement, il y a aussi des points négatifs je trouve… Un seul mot d’ordre avant d’envisager une expatriation : la pré-pa-ra-tion !

  • The Sister Theory

    25 juillet 2013 at 1:47 Répondre

    Bon courage pour la réadaptation! Je suis expat aussi et je n’ai pas vraiment envie de rentrer en France (bon je ne suis pas loin, la Suisse)! Ici aussi on se sent en sécurité et les gens sont beaucoup plus sympas.
    Comme l’a dit Carlota, le problème est sans doute la France!

    • Elsa ❤

      25 juillet 2013 at 6:52 Répondre

      C’est vrai qu’il est très difficile de se dire : « Allez, c’est fini, maintenant je rentre ». Je crois qu’il y a encore plus d’appréhension par rapport au retour… Mais perso je me sens hyper bien d’être rentrée maintenant :-)

  • Nicoline Defy

    25 juillet 2013 at 6:43 Répondre

    J’ai particulièrement appréciée lire ton article, j’ai encore plus envie de voyager en te lisant :)

    Bon retour en France, n’oublie pas, la porte de la Bretagne est toujours ouverte ! Je déménage pour le nord de la Bretagne!

    Bises,
    Nicoline

    • Elsa ❤

      25 juillet 2013 at 6:53 Répondre

      Merci :-) Et bon déménagement alors, plein de courage pour les cartons ! Au plaisir de te voir peut être un jour :-) Pleins de bisous à toi !

  • Anonymous

    25 juillet 2013 at 7:12 Répondre

    Ahhh, je suis à la moitié de mon visa, je ne veux pas penser au jour ou je vais rentrer et rédiger ce faleux article! J’appréhende vraiment le retour. NOn seulement parce ce que je suis bien de l’autre coté de l’atlantique, loin du tracas journalier et des histoires politique économique et social de la France qui nous grise tant le moral mais aussi parce que je ne veux plus me poser! J’aime voyager, c’est ma passion ! Comment devenir stable et se contenter de petits voyages apres un road trip de 3 mois a travers le Canada !!! Je ne pense qu’à mon prochain road trip aux USA!!! Merci en tout cas pour tes jolis articles ! Johanna

    • Elsa ❤

      25 juillet 2013 at 7:20 Répondre

      Bizarrement c’est la réalité qui nous rattrape :-) Je pense aussi qu’on est pas vraiment pressé de rentrer parce qu’on sait qu’il y aura un retour… Pour les personnes qui s’installent vraiment durablement, sans limite de temps, le ressenti doit être radicalement différent !

    • Anonymous

      29 juillet 2013 at 3:37 Répondre

      Oui c’est clair! le temps passe trop vite ca n’aide pas ! lol

  • Tinky

    28 juillet 2013 at 2:21 Répondre

    J’ai adoré ton billet ! Ca donne envie d’aller s’installer là bas.
    Personnellement, j’y suis seulement allée 2 fois en vacances et c’est vrai que j’ai ressenti tout ce que tu as énuméré ci-dessus, en particulier cette bienveillance ambiante et l’optimisme des habitants.
    Je te souhaite un bon retour en France en tous cas. Profite bien du pain, du fromage et de nos bonnes pâtisseries françaises. Je suis sûre que ça t’a un peu manqué ;)

  • audreyy

    29 juillet 2013 at 11:50 Répondre

    Je viens de rentrer il y a quelques jours de Montréal et je me retrouve dasn tout ce que tu dis ! Je suis restée 15 jours mais j’aurais pu écrire la même liste que toi ( sauf pour les burgers ) .
    Tout paraît serein et possible dans cette ville et même si c’eset une grande ville on ne sent pas étouffés ! Ce qui m’a le plus étonné dans le bon sens c’est la sécurité , rentrer en métro ou en bus la nuit c’est tranquille quoi !
    Je veux y retourner , ça fait du bien de lire tes articles <3
    bisous

  • theworkingmum

    29 juillet 2013 at 8:25 Répondre

    Road trip prévu pour septembre afin de définir si oui ou non on tente l’aventure.. si le québec veut bien de nous :-) merci pour cet article qui nous conforte! Et les baleines tu les as vues? Ton blog est top, première visite et je compte bien m’abonner :-) quel graphisme et photo!! j’adore!

  • Loobee

    31 juillet 2013 at 7:37 Répondre

    ça fait rêver ! on vient de faire le dossier avec mon copain pour bosser la bas, on attend une réponse :)

  • marion deparrois

    1 août 2013 at 8:42 Répondre

    Moh, je veux tellement y retourner!! mais nous à Bordeaux, Montréal en France, que du bonheur!!

    • Elsa ❤

      1 août 2013 at 8:48 Répondre

      Ouiii ma poulette, heureuse de te retrouver encore ! Me tarde tellement la rentrée :D

  • Anne-Laure

    2 août 2013 at 8:55 Répondre

    Ton article sonne tellement juste à mes oreilles !
    Je m’y reconnais complètement. Comme Lili, mention spéciale à la douceur de vivre ! Aaaah j’ai tellement hâte de m’y réinstaller dans cette belle Montréal. :)

  • Lucile avec une aile

    8 août 2013 at 12:47 Répondre

    Ça donne trop envie je veux y aller !! Tout de suite même :D

  • Aurore Imbert

    21 août 2013 at 10:45 Répondre

    C’est vrai que les Québécois sont connus pour leur gentillesse mais justement il parait qu’il est difficile de se faire des amis, de « vrais » amis Québécois..

  • Anonymous

    24 août 2013 at 5:11 Répondre

    Je viens de tomber sur ton blog … Quel bonheur ! J’ai passé quelques mois sur Montréal pour mes études et ça me fait un bien fou de lire l’expérience des autres. Je suis comme toi, à me demander s’il y aura à nouveau un départ pour Montréal, ou si ça restera à jamais l’une de mes plus belles expériences. Je me reconnais encore plus car je suis également sur Bordeaux. Une sensation de partager un « même » lien avec quelqu’un d’autre.
    Et le frite alors c’était un peu mon refuge en cas de déprime, forcement leurs burgers sont à tomber alors j’en ressortais bien mieux !

    Au plaisir de te lire,
    Marine T.

  • Flo

    23 septembre 2013 at 7:13 Répondre

    Les loyers sont peu chers à Montréal ? Ou tu parles du Canada en général ?
    Parce que je regarde de temps en temps, et je trouve qu’à Montréal on est presque au niveau des loyers parisiens :/ un peu moins pour Québec, mais ça reste élevé tout de même.

  • Laura HANTZ

    14 juillet 2015 at 9:26 Répondre

    Tu me donne encore plus envie de partir!

    Je suis bien d’accord sur le fait qu’il ne faille pas tout idéaliser!
    Je pense que ça dépends aussi beaucoup de ta volonté de t’adapter de faire en sorte que ça marche! Encore plus dans mon cas, ou il faut que tout soit parfait pour mon petit garçon!

    Ma tante est partie 2ans à Fairfax aux USA pour le travail, elle en a souffert, elle ne parle pas un mot d’anglais et n’a jamais essayé d’apprendre, de s’adapter je pense que ça a compliqué les choses

  • Victoria Five Of December

    25 août 2016 at 6:23 Répondre

    J’ai encore plus hâte de te rencontrer maintenant ! Car j’ai pour projet de partir vivre au Canada avec mon chéri ! J’ai hâte d’en discuter avec toi pour que tu me prodigues tes conseils !
    Bisous à toi

Post a Comment